Docu : Je ne devrais pas être en vie: L’Everest de tous les dangers

Résister aux conditions les plus extrêmes et frôler la mort, c'est ce par quoi est passé Lincoln Hall, un alpiniste australien de 50 ans. 

468788

Son objectif était de conquérir l’Everest, point culminant de l’Himalaya aussi dangereux qu’impressionnant. Accompagné de deux sherpas, Lincoln parvient sans trop de mal au sommet de cette montagne qu’il a si souvent rêvé d’affronter.

Mais les choses se gâtent lorsqu’il entame sa descente. En manque d’oxygène, l’aventurier s’effondre, victime d’un œdème cérébral. Ses compagnons de voyage le croient mort et emportent avec eux son masque d’oxygène et sa pochette de survie.

Trois heures plus tard, Lincoln revient à lui. À 8.700 mètres d’altitude, l’alpiniste va engager une lutte contre le froid et les hallucinations pour assurer sa survie. On ne trahit aucun secret si on vous révèle que le téméraire alpiniste a survécu. Une tranche de vie qui donne envie de croire aux miracles.

Sur le même sujet
Plus d'actualité