Docu – Grand Angle: Full Monty: l’histoire vraie

Des chômeurs anglais se sont inspirés du film The Full Monty. Pour rire. Et pour manger…

326970

Nous sommes dans la ville de Wolverhampton, dans le centre-nord de l’Angleterre. Autrefois très active dans l’industrie minière et la production d’acier, la cité abrite aujourd’hui des dizaines d’ouvriers sans usine et de travailleurs sous-payés.

La faute à la crise, bien sûr, et à un système social que personne n’envie de ce côté-ci de la Manche. Pour y faire face, un beau matin, un chômeur a eu une drôle d’idée: réécrire le scénario de The Full Monty et organiser un casting dans un pub du coin. L’objectif: s’offrir une petite trêve entre deux sales journées, montrer aux gens que la morosité n’est pas une fatalité et, pourquoi pas, déclencher quelques vocations.

Suite à la petite annonce qu’il publie dans la presse locale, six hommes sont sélectionnés. Sur quels critères? La sympathie et le sens de l’humour, point à la ligne. Inutile d’être beau, musclé ou hyper-"staïlé" pour se lancer dans une telle aventure. L’important, c’est de participer et d’avoir un minimum de rythme dans les hanches.

"Certains présentent une certaine surcharge pondérale, remarque d’ailleurs David Oxley, patron des Grands documents de Grand Angle. Même si l’apprentissage fut parfois très compliqué pour ces hommes, que l’un d’eux n’a pas osé avouer à sa femme qu’il allait se mettre à nu sur scène, qu’ils ont été confrontés aux gens bien-pensants de la ville, ça reste avant tout une opération de solidarité. Comme vous le verrez, il y a des scènes très amusantes. C’est un sujet très positif, même s’il cache une réalité qui l’est beaucoup moins…"

Ces chômeurs-strip-teaseurs s’appellent Mark, Tony, Lee, Nicholas, Andy et Jack. On ne vous raconte pas la fin de l’histoire, mais on peut vous dire qu’elle va vous plaire.

Sur le même sujet
Plus d'actualité