Docu – Équateur, un échange plein d’espoir

D'un côté, il y a une forêt. Pas n'importe laquelle (même si peu la connaissent): celle de Yasuni, une contrée luxuriante aux confins de la forêt équatoriale. 

492425

On dit qu’il s’agit peut-être de l’écosystème où fourmille la plus grande biodiversité du monde, que 644 variétés d’arbres peuvent s’y agglutiner sur un seul hectare. Assez logiquement, Yasuni, où vivent des peuples autochtones en isolement volontaire, a été déclarée par l’Unesco "réserve mondiale de la biosphère".

Mais voilà, de l’autre côté, il y a des intérêts économiques, notamment pour le pétrole que renferment les forêts de l’Equateur et pour l’océan de bois qu’elles contiennent.

Équateur, un échange plein d’espoir nous montre, en optant pour l’approche positive, comment les tribus indigènes Kichwa et Huaorani luttent pour protéger leurs écosystèmes, tandis que chercheurs européens et équatoriens travaillent ensemble à sauvegarder la nature.

Sur le même sujet
Plus d'actualité