Docu – Douaniers au cœur de l’action

Dans l'Europe de Schengen, les douaniers font un boulot colossal. Sur terre, sur mer et dans les airs.

392636

Autrefois, en passant la frontière française, il fallait ralentir son véhicule, attendre que les douaniers aient fini de questionner nos yeux, d’inspecter notre plaque d’immatriculation ou de fouiller notre coffre. Aujourd’hui, les postes de contrôle sont vides, voire effacés.

Les hommes en gris ont disparu de notre champ de vision. La route est libre, la circulation est fluide et les douaniers semblent appartenir à un lointain passé. Bien entendu, ce n’est qu’une illusion. Car en réalité, pas moins de 17.000 agents sont toujours en activité. Et dans cet immense espace Schengen circulent des chiffres pour le moins inquiétants.

Rien que l’an dernier, ce sont plus de 47 tonnes de stupéfiants, 260 tonnes de cigarettes et 7 millions d’articles contrefaits qui ont été saisis par les douaniers français…

Pour ouvrir sa "série du réel" consacrée aux métiers qui fascinent (suivront les jeunes médecins et les avocats en herbe), France 4 a choisi d’emboîter les pas de ces hommes et ces femmes qui, 24 heures sur 24, dans l’ombre ou la lumière, surveillent chaque mouvement des voyageurs. Quand ils ne sont pas postés au contrôle des bagages des aéroports ou des gares, ils se déplacent à moto, en grosse cylindrée, en hélicoptère ou en bateau.

Certains portent un uniforme, d’autres non. Certains sont armés, d’autres sont accompagnés de chiens pour accélérer leur travail. Leur terrain de chasse est aussi vaste que dangereux : depuis l’ouverture des frontières, les gangsters et les contrebandiers sont persuadés que le monde leur appartient. Et quand ils rencontrent des obstacles, ils déploient parfois l’artillerie lourde. Un reportage musclé, divisé en deux épisodes de 60 minutes qui nous emmènent à la fois au cœur de l’action et dans l’Ecole des brigades des douanes de La Rochelle.

Sur le même sujet
Plus d'actualité