Docteur Castaldi et ses cobayes sont de retour. Cerveaux, au repos!

Il y a quelques semaines, le magazine français Le Point révélait que le nouveau patron des programmes de TF1, Jean-François Lancelier, voulait mettre un terme au contrat qui le liait à Endemol. Et, donc, à la télé-réalité.

37813

Sans vraiment démentir, la chaîne privée a précisé que le genre se ferait peut-être plus discret dans les années à venir, mais que la cinquième saison de Secret Story ne sonnerait pas son glas. Quoi qu'il en soit, Benjamin Castaldi et son grand loft ont décidé de nous mijoter un été dans ses bonnes vieilles casseroles: une piscine, des secrets et des candidats au besoin de reconnaissance démesuré. Quand vous mélangez le tout, ça fait un bruit assourdissant dont l'écho durera précisément 12 semaines. À moins, bien sûr, que les téléspectateurs adoptent la même attitude que face au fulgurant Carré ViiiP: l'indifférence…

Mais ne rêvons pas. Car l'air de rien, Secret Story fait un peu partie des meubles et son public semble apprécier le retrouver comme il retrouve son camping préféré. Un camping qui – parole de casteurs – offrira un arrivage massif et coloré de vacanciers décapants. Malgré l'avarice de TF1 en matière d'infos, on sait que la maison des secrets sera la plus grande jamais façonnée depuis la naissance du programme (avec 500 m2). Des hiéroglyphes égyptiens et des signes mayas seront disséminés dans le décor. Et les bimbos devraient être interdites d'entrée, au profit de jolies filles dotées de neurones. On attend évidemment de voir ça, non sans espérer qu'Endemol nous ait dégoté le tueur officiel de Ben Laden, une femme de chambre new-yorkaise, voire un concombre d'origine teutonne. Il faut être honnête: on en resterait… sans voix.
 

8 juillet: TF1 20h45 – Secret Story

Sur le même sujet
Plus d'actualité