Docs interdits: Une histoire du terrorisme (1/3)

22 juillet 1946. Vers midi, sous le soleil de plomb de Jérusalem, une bombe explose au prestigieux hôtel King David qui abrite le secrétariat du gouvernement britannique en Palestine.

321677

91 victimes, une cinquantaine de blessés. À l’origine de l’attentat, des membres de l’Irgoun, une organisation extrémiste juive, déguisés en Arabes.

Cette opération encouragera le retrait des Britanniques de Palestine, entraînant la création d’Israël et l’exode des Arabes. C’est par cet épisode qu’Une histoire du terrorisme entame son récit, complexe et exigeant, de soixante ans de tensions internationales et de tactiques de la peur.

L’émission reviendra aussi sur la vague de conflits pour la libération des Etats colonisés qui s’ensuivra peu après. En Algérie, notamment, où des civils seront la cible d’attentats.

Et en Egypte, où le conflit entre le gouvernement de l’époque et les Frères Musulmans fit rage fin 1948.

Sur le même sujet
Plus d'actualité