Docs interdits: Les enfants perdus

La phrase appartient désormais à la légende. En 2005, Nicolas Sarkozy promet à une femme de débarrasser la cité d'Argenteuil de la "bande de racailles" dont elle se plaint.

861853

En filigrane, cet incident langagier démontrait, si c’était encore nécessaire, une puissante fracture entre la société française et une partie de sa jeunesse, celle qui, défavorisée et poussée à la marge, est souvent taxée d’être la courroie de la délinquance quotidienne et des petits trafics.

Aujourd’hui, le gouvernement Hollande veut réformer la justice pour mineurs, instaurée en 1945. Objectifs: prononcer les jugements plus vite, accélérer les procédures d’indemnisation.

Dans ce contexte de méfiance, Les enfants perdus retrace l’histoire de cette justice si spécifique, couplant la parole d’anciens mineurs condamnés à celle de spécialistes d’envergure, dont Pierre Joxe, alias l’avocat des enfants.

Sur le même sujet
Plus d'actualité