Docs interdits: les 112 jours de Khomeiny en France

Juste avant le succès de la révolution iranienne de 1979, l'ayatollah Khomeini avait poursuivi son exil, entamé en Irak quatorze ans plus tôt, à Neauphle-le-Chateau, en France. 

555629

Son arrivée dans l’Hexagone fait grand bruit. C’est à partir de cette arrière-base que Khomeini va préparer le renversement du Shah Mohammad Reza Pahlavi.

Régulièrement, il envoie des missives dans son pays natal. Ses soutiens, notamment dans les milieux étudiants, enflent. Rapidement, la presse et les intellectuels français sont séduits par ce personnage drapé dans son costume d’opposant farouche.

L’opinion publique tomba dans le panneau de ses discours appelant à la démocratisation de l’Iran. Les 112 jours de Khomeini en France racontent l’accueil à bras-ouverts réservé par l’Élysée au patriarche religieux. Des relations qui se dégraderont aussi vite qu’elles se sont bâties après l’instauration d’un régime autoritaire et théocratique à Téhéran .

Sur le même sujet
Plus d'actualité