Docs interdits: Bêtes de pouvoir

On le sait: les artistes (et Paris Hilton) raffolent des petites sorties en compagnie de leurs bébêtes à poil. On le sait moins: beaucoup d'hommes politiques, de Jack Lang à Obama, sont également attirés par ces animaux de compagnie qui semblent les rassurer.

886097

Déjà diffusé en 2011, le documentaire Bêtes de pouvoir cherche à comprendre ce qui lie les élus à leur toutou, leur matou ou leur… kangourou (c’est juste pour la rime). Une enquête mi-cocasse, mi-sérieuse qui rappelle que Pompidou possédait une girafe (il n’y a pas de rime, donc c’est vrai), que le braque de Giscard d’Estaing buvait du thé (avec un nuage de l’Elysée), et que Mitterrand avait deux ânesses (qu’il cachait – une vieille habitude).

La question: et si ces êtres silencieux, toujours d’accord, obéissant au doigt et à l’œil, en disaient long sur les rapports de domination exercés par leur maître sur le peuple? Là, on ne rit plus: on écoute…

Sur le même sujet
Plus d'actualité