[DOC] Yeti, y es-tu?

Mythe ou réalité, le yéti continue à fasciner. Mais on n'a jamais été aussi près de le démasquer…

1081196

Pour les esprits les plus cartésiens, l'abominable homme des neiges n'est qu'une créature fantasmagorique à ranger dans la famille des loups-garous, des vampires et autres monstres façonnés par la folle imagination des humains. Une distraction, rien de plus, pour alimenter les histoires à dormir debout (l'écrivain H.P. Lovecraft, par exemple, aimait servir du yéti à ses ténébreux lecteurs), pour donner quelques frissons à Tintin ou pour émouvoir la famille Henderson dans le film Bigfoot (le bigfoot étant le cousin nord-américain du yéti). On ne va pas se raconter de bobards: a priori, on se range dans la catégorie de ces frileux sceptiques qui croient autant à King Kong qu'au père Noël. Mais on commet peut-être une grave erreur: les scientifiques, eux, n'ont jamais fait une croix sur l'existence de cet inquiétant primate himalayen. Et pendant qu'on se permet quelques rictus, ils sont en train de décongeler patiemment de vieilles hypothèses pour en faire des vérités de plus en plus fascinantes.

Pour témoin, le documentaire Yéti, y es-tu? diffusé ce mercredi sur La Une. Qui, derrière son titre dont on est plus que jaloux, cache une mise au point pour le moins étonnante qui fait le tri entre la légende, les témoignages saugrenus et les études les plus sérieuses. Des équipes russes, danoises, britanniques et américaines en sont les protagonistes, preuve que le yéti titille du beau monde. Empreintes ADN, analyses de poils et études d'empreintes mettent le grappin sur une certitude inédite: il existerait bel et bien un hominidé, aux racines très anciennes, qui hante les froides montagnes de notre globe. Un singe? Peut-être. Un ours? C'est possible. Mais après plus d'un siècle de questions, le règne de la chimère semble révolu. Et le mystère, presque résolu…

Plus d'actualité