[DOC] Quand les océans deviennent acides

Le changement climatique n'implique pas que la montée du niveau des mers. L'augmentation des rejets de CO2bouleverse la composition chimique des océans. A nos risques et périls.

1072346

Souvent, quand la télévision nous montre des images des fonds marins, avec leurs couleurs irréelles, c'est pour asséner une voix off qui, inéluctablement, brise cette impression de quiétude éternelle et de force d'une nature qui semblerait presque immuable. Quand les océans deviennent acidesn'échappe pas à la règle. Cette fois-ci, les océans sont en danger, non pas à cause de la pêche ou d'une marée noire, mais suite à une menace plus silencieuse et dangereuse encore. Depuis longtemps, les scientifiques ont remarqué que les mers absorbaient le CO2émis par nos industries et nos transports. Ils n'avaient pas encore saisi que ce phénomène s'accompagnait d'une modification de la composition chimique de l'eau.

Au large des côtes américaines, l'ostréiculture est désormais menacée par une eau dont le pH est de plus en plus bas. Résultat, les larves deviennent paresseuses. Marc et Sue, un couple d'éleveurs, n'ont d'autre choix que de déverser des tonnes de bicarbonate de soude dans leurs bassins d'huîtres. Autre problème de l'absorption massive de CO2: une production d'acide carbonique qui détruit les composants permettant à certains animaux marins de constituer leur carapace. La clé de cette acidification pourrait être saisie dans les barrières de corail de Papouasie-Nouvelle-Guinée. Là-bas, dans les eaux turquoise, une équipe de chercheurs plonge pour décortiquer les secrets d'un massif de corail rongé par de l'acide carbonique naturel. Le tout engendre un régal visuel qui trahit, toutefois, la perspective (lointaine, certes) d'une extinction massive d'espèce jamais vue depuis 250 millions d'années.

Sur le même sujet
Plus d'actualité