[DOC] Ma nouvelle main bionique

En prélude à la grande soirée de la solidarité, un autre regard sur le handicap… et des barres de rire! 

1194239

MAIS AUSSI Les gars de Jette: une vie après le handicap la une 23h05 [3*]

Dans Star Wars, Luke Skywalker trouvait le moyen de s'équiper d'une super-prothèse après s'être fait trancher la main par le sabre laser de Dark Vador. C'est un peu l'histoire de Fabrice, un photographe avignonnais à l'humour ravageur. Son Dark Vador, c'est une tondeuse autoportée qui lui a valu une amputation de l'avant-bras droit à l'âge de quatre ans. Sa super-prothèse, c'est une main bionique capable d'effectuer quatorze mouvements différents. Cette merveille technologique fabriquée en Grande-Bretagne n'a qu'un seul défaut: son prix. Mais Fabrice est astucieux, le crowdfunding lui permet de récolter 30.000 € en un mois à peine. L'aventure peut alors commencer en compagnie de Nigel, le premier Anglais équipé d'une main bionique, et de Nicolas, un Rennais qui bidouille sa propre prothèse grâce à l'imprimante 3D. Trente-six ans jour pour jour après l'accident, Fabrice entre en possession de sa nouvelle main: "Je suis en train de devenir quelqu'un que j'ai été et dont je n'ai pas le souvenir". Une émission qui est au documentaire ce qu'Intouchables est au cinéma (et Fabrice est au moins aussi drôle qu'Omar Sy!). Elle sera suivie d'un reportage sur le tour de France en camping-car de Jimy, un danseur de break devenu paraplégique. Un road-movie bourré d'autodérision et jalonné de défis sportifs invraisemblables. Une sacrée soirée qu'on applaudit des deux mains. – V.D.

Sur le même sujet
Plus d'actualité