[DOC] Le voyage en Occident

Sommes-nous devant une performance, un spectacle de danse expérimental, une réflexion sur l’art contemporain, une œuvre de fiction avant-gardiste?

1057546

Le voyage en Occident est un peu tout cela à la fois. Dernier volet d’une série de films conceptuels signée du cinéaste taïwanais Tsai Ming-liang, ce petit objet cinématographique aussi sublime qu’étrange en reprend le principe fondateur: dans les rues d’une cité, un moine bouddhiste déambule avec une extrême lenteur, rendant plus saisissant encore le rythme fou de la ville qui s’agite autour de lui. Le voici cette fois sous la chaude lumière de Marseille, où le comédien Denis Lavant finit par lui emboîter le pas. De longs plans-séquences à la beauté fulgurante, où s’opposent deux temporalités. Deux mondes dont la collision douce et silencieuse questionne notre manière de regarder, de vivre… D’être, tout simplement.

Sur le même sujet
Plus d'actualité