[DOC] L’année où j’ai vécu 100 % français

Un vélo chinois, du café guatémaltèque, un canapé polonais, une télé coréenne, des yaourts turcs, un jeans thaïlandais…

1181969

 Il ne manque que le raton laveur – américain – comme dans un poème de Prévert. Lorsque Benjamin Carle, un Parisien de 25 ans, décide de "sauver l'emploi" en consommant 100 % français, il commence par un inventaire de tous les objets présents dans son quotidien. Le résultat est interpellant: 95 % du contenu de son appartement est produit à l'étranger. Durant un an, dans un décor spartiate, privé d'électroménager ("c'était chinois mais c'était pratique"!), cet enfant de la mondialisation va appliquer ses trois règles de base: éliminer tout contact avec des produits venus d'ailleurs et vivre en bleu-blanc-rouge avec 1.800 € par mois. Une expérience qui va s'avérer épique.

Plus d'actualité