[DOC] La Grande Guerre, les tunnels de la mort

1917, Front des Flandres. Allemands d'un côté, Anglais et Australiens de l'autre, s'affrontent à Messines, mais la guerre n'a pas lieu que dans les tranchées et les boues du no man's land.

976375

Sous terre, des galeries souterraines ont été creusées, avec pour but ultime de faire sauter, par-dessous, les lignes ennemies. En 2012, des archéologues effectuant des recherches préalables à la pose de canalisations découvrent, en plus d'une batterie de munitions, ce réseau de galeries dans un état de conservation extraordinaire. Les tunnels de la mort raconte ces fouilles, menées dans un climat de tension: on estime que 30 % des obus tirés durant la grande guerre n'ont pas explosé. Rapidement, les archéologues comprennent comment les alliés ont placé la mine qui déclencha la plus grosse explosion de l'époque, qui tua, en 1917, près de 10.000 soldats allemands.

Sur le même sujet
Plus d'actualité