[DOC] Chine, les enfants de la honte

La justice chinoise, qui exécute environ 4.000 personnes par an, est souvent dénoncée en Occident.

1079954

On connaît moins le sort scandaleux réservé aux enfants de ces condamnés. Rejetés par tous, non adoptables, ils sont complètement abandonnés par l'Etat. Shuqin Zhang, une Pékinoise de 66 ans, ancienne gardienne de prison, consacre sa vie à ces orphelins. Elle les recueille souvent affamés, en haillons, parfois victimes de maltraitance. Sans aucune subvention, elle a créé, en 1995, le premier Village du Soleil, suivi par neuf autres à travers le pays. Les enfants y sont éduqués, nourris et tentent de s'y reconstruire. Cet émouvant reportage d'Elodie Pakosz montre que si la Chine a changé, les droits humains y sont toujours autant bafoués et la vie d'un enfant y compte moins que celle d'un panda. – N.L.

Sur le même sujet
Plus d'actualité