[DOC] Chanel contre Schiaperelli, le noir et le rose

Ce 20 janvier, un tapis rose éclatant se déroulait place Vendôme, à Paris. Après 60 ans, c'était le retour de la maison Schiaparelli.

1031812

 Et l'occasion de revivre une page majeure de l'histoire de la mode. Il était une fois une jeune modiste qui, début du siècle passé, a envoyé valser son corset, osé raccourcir les jupes et taillé des robes qui laissent respirer le corps, parce que, pour elle, l'élégance était portable. Cette femme, Coco, copine de Picasso, régnait sur le Paris branché. Jusqu'à ce qu'arrive Elsa, la rivale, la détestée… Une Italienne foldingue pour qui la mode était jeu, spectacle et performance surréaliste. Ses amis à elle, c'étaient Dali et Cocteau. "Schiap'" aimait les imprimés qui claquent, inventa le chapeau escarpin et donna à la bouteille de son parfum les courbes du corps de Mae West. Il ne pouvait en rester qu'une…

Sur le même sujet
Plus d'actualité