[DOC] Brésil: sous la plage, les pavés

Au Brésil, le football n'a plus rien d'un opium du peuple. La ferveur relative aux cinq coupes du monde remportées a laissé place à la contestation populaire.

1118616

Au cœur des récriminations: ces milliards engloutis dans l'organisation de cette même épreuve mondiale – sans compter ceux investis dans les futurs Jeux olympiques de 2016 -, et qui auraient pu bénéficier aux services publics. A trois jours de la fête du ballon rond, Un œil sur la planète profite de l'événement quadriennal pour zoomer sur cette problématique. Sans omettre de souligner le combat mené pour réhabiliter les favelas. Mais également de mettre en avant ces Français partis investir au pays de la samba, ainsi que la perte d'influence de l'Eglise catholique au profit de croyances plus puritaines. Plusieurs regards indispensables! – S.B.

Sur le même sujet
Plus d'actualité