[DOC] Au coeur du Vatican

Qu'est-ce qui se cache derrière les murs du Vatican? France 3 propose un tour du propriétaire.

1051072

Il y a tout juste un an, François (1er) devenait le 266e évêque de Rome et, surtout, le premier pape originaire du continent américain. Douze mois plus tard, grâce à ses idées claires, une arrivée sur Twitter et un franc-parler non dénué d'humour, l'homme a réussi un pari improbable: redonner quelques couleurs à la fonction papale, à une époque où l'Eglise catholique en a plus que besoin. C'est bien simple: le gaillard est tellement sympa qu'il a accepté d'ouvrir les portes de son humble demeure à des journalistes français d'Anaprod (la boîte de production de Patrick de Carolis). Le documentaire Au cœur du Vatican en est le résultat. Une plongée inédite dans les couloirs et les dizaines de pièces d'une maison que les hommes de Dieu entretiennent comme de vraies petites fées du logis. On peut les comprendre: le lieu abrite des œuvres d'art ultra-précieuses, qui respirent depuis plusieurs siècles dans des bâtiments eux-mêmes considérés comme des chefs-d'œuvre (et protégés par l'Unesco depuis 1984).

 

Pas moins de onze musées se disputent la vedette au Vatican. Des collections inestimables, où l'on croise notamment des pièces étrusques ou égyptiennes, ainsi que les noms de Raphaël, Michel-Ange, Le Pérugin ou Botticelli. Les raisons de leur présence? Tout au long de son histoire, l'Eglise a utilisé l'art et l'architecture comme des outils pour asseoir son pouvoir et, au passage, montrer à ses fidèles que l'élévation de l'âme passait par la découverte ou la contemplation artistique. Inutile de dire que les 900 citoyens du Vatican, aujourd'hui, sont fiers de pouvoir admirer chaque jour ce patrimoine inouï. Et puisqu'ils nous prêtent les clés, on ne va pas se priver pour les jalouser un peu. Pas de panique: François a même pensé à prévenir la garde suisse de notre arrivée…

Sur le même sujet
Plus d'actualité