Divertissement: Et maintenant… Gilbert Bécaud

Dix ans après sa mort, France Télévisions tente de réhabiliter le chanteur.

145763

Demandez à un ado s'il connaît Gilbert Bécaud. S'il vous répond par l'affirmative, c'est qu'il a vu Podium, le film dans lequel Yann Moix rappelle que le chanteur a volé le premier amour de Clo-Clo. Et s'il peut chanter L'orange c'est qu'il a suivi avec assiduité la Star Ac 3. Mais aujourd'hui, dix ans après la mort du chanteur toulonnais, il est temps de lui expliquer que ce tube ne revient pas au show télé de TF1.

Gilbert Bécaud était une star dans les années 60-70. Toute la francophonie était scotchée par cette énergie débordante qu'il avait sur scène. Costume bleu, cravate à pois, la main toujours collée à l'oreille pour mieux s'entendre, Bécaud était aussi l'homme aux 400 chansons. Dont plusieurs ont été reprises par de grosses pointures américaines! Et maintenant a été chanté par Elvis Presley, Frank Sinatra, Aretha Franklin, Sonny and Cher, Barbra Streisand sous le titre What Now My Love. Et Je t'appartiens par Bob Dylan, les Everly Brothers, Dean Martin, Nina Simone sous le nom de Let It Be Me. Quel Français a fait mieux? Même pas Claude François avec My Way.

Alors pourquoi ce désintérêt? De son vivant déjà, il était oublié. D'après son ami Charles Aznavour: "Gilbert a été victime du complexe de jeunisme et prisonnier de sa réputation de "monsieur 100.000 volts"." Au lieu de rester dans son registre, il s'est mis à chanter du disco! Une horreur… Mais surtout, il y a eu cette fausse interview de Dan Bolender. Le journaliste lui demandait depuis quand il présentait le journal télévisé. Bécaud s'est énervé et l'a giflé. S'il s'est excusé ensuite, le public ne lui a jamais pardonné.

Ce soir, Michel Drucker s'est donné pour mission de retracer le parcours et la vie de l'artiste. Sur France 3, Kitty, sa dernière épouse, et ses enfants ont invité de nombreux amis à interpréter ses plus grands succès. Attention, "Ça va commencer, Monsieur Pointu, s'il vous plaît".

Et aussi…

Vivement dimanche (France 2 14h10)

Sur le même sujet
Plus d'actualité