[DIVERTISSEMENT] C’est votre vie! Muriel Robin

En pleine tournée, Muriel Robin s'offre une pause sur France 2 pour évoquer une vie pleine... mais pas toujours drôle.

1032798

Une fois rentrée chez moi, après mes spectacles, je restais les yeux vides pendant des heures, hébétée devant tant de succès et si peu de bonheur…"Ainsi se sentait Muriel Robin en mai 2000, lorsqu'elle a choisi d'arrêter le one woman show, au lendemain du triomphe de son spectacle Muriel Robin: Toute seule comme une grande. Si la plume de son ami Pierre Palmade l'a convaincue de remonter seule sur scène en 2005 pour le show Au secours!, l'humoriste a vite compris qu'elle n'était pas prête à reprendre les armes. Du moins pas tout de suite. Durant huit ans, elle s'est soignée à sa manière, en laissant derrière elle "la fille qu'elle n'était pas vraiment", puis en acceptant d'être devenue une femme fragile habitée de doutes, de blessures à cicatriser et, malgré cela, de bons souvenirs à rassembler. Elle a certes accepté quelques sorties pour les Enfoirés, le téléfilm Marie Besnard, l'empoisonneuse ou deux pièces de théâtre (Fugueuses et Les diablogues). Le minimum syndical pour celle qui, dans les années 90, avait été proclamée la "reine de l'humour" et faisait bidonner des salles par dizaines avec des sketchs très vite transformés en classiques.

 

La bonne nouvelle (même si elle date déjà de 2013), c'est que Muriel Robin est enfin ressortie de l'ombre avec un spectacle totalement inédit, Robin revient, tsoin tsoin. Elle se dit apaisée et en pleine forme. Après l'avoir vue à l'œuvre sur quelques plateaux télé, on la croit sur parole. Et il y a de fortes chances pour que ce samedi, Stéphane Bern passe un excellent moment en sa compagnie, avec un programme – préparé à son insu – qui retracera les moments forts de sa carrière. Avec bien sûr "plein de surprises" et des "invités prestigieux", comme le vend si bien France 2. En face, The Voice n'a qu'à bien se tenir…

 

Nicolas Balmet

Sur le même sujet
Plus d'actualité