Diables rouges: foncer ou calculer?

Dernier match de poule pour la Belgique, ce soir, face à la Corée du Sud (22h). Les Belges vont-ils tout faire pour l'emporter... ou pour ne pas rencontrer l'Allemagne au tour suivant?

1129359

Marc Wilmots a averti tout le monde: même si la qualification est acquise, il n'est pas question de prendre cette dernière rencontre par dessus la jambe. Tout sera donc mis en place pour battre les Coréens.

Mais on doute qu'il n'y aura pas un petit jeu de calcul avant cette ultime joute. En huitième de finale, notre groupe croise la route de celui de l'Allemagne. Et dans ce dernier, aucun ticket qualificatif n'est encore mathématiquement acquis. Mais, normalement, les deux premières places devraient échoir à l'Allemagne et aux Etats-Unis, deux formations qui se rencontrent à 18h  (le Ghana pourrait créer la surprise en gagnant contre les inexistants Portugais et en coiffant les USA sur le poteau à la différence de buts).

Les verdicts de ce groupe tomberont deux heures avant le début du match des Diables. Dans ce cadre, les Belges sauront quelle place éviter pour ne pas tomber contre l'Allemagne. Quand on sait que la Mannschaft a au minimum atteint les demi-finales de chaque Mondial depuis 2002, on ne peut qu’espérer un autre adversaire.

Toutefois, aucun calcul ne sera possible si l'Algérie ne remporte pas sa rencontre contre la Russie (22h). La Belgique sera alors automatiquement première de sa poule.

Pour cette rencontre, Kompany et Vermaelen seront ménagés. Alderweireld et Witsel également. Vanden Borre devrait faire son entrée dans le onze de base tout comme Lombaerts et Defour. Januzaj aura peut-être l'occasion de monter au jeu pour faire souffler l'un de nos créatifs de l'entrejeu.

 

Messi, moteur argentin

Hier, les dernières rencontres des groupes E et F ont été disputées. La France a confirmé sa première place. Deschamps a fait tourner son effectif lors de cette rencontre contre l'Equateur. Et les Bleus n'ont jamais réussi à prendre l'ascendant sur leurs adversaires dans ce match aux multiples occasions galvaudées de part et d'autre.

Le deuxième billet pour les huitièmes atterrit en Suisse. Deux pays européens qui tirent leur épingle du jeu face à des équipes d'Amérique Latine, ce n'est pas banal dans cette Coupe du monde. Les Suisses peuvent remercier Shaqiri, auteur des trois buts de cette rencontre contre le Honduras (0-3).

En prélude à ces rencontres, l'Argentine et le Nigéria, les deux qualifiés du groupe F, se sont livrés un beau combat offensif. C'est l'Albiceleste qui l'a emporté grâce notamment à son maestro, Léo Messi. Auteur de deux buts, il en est désormais à 4 depuis le début de la compétition et il rejoint Neymar Jr à la première place du classement des buteurs.

Une fois de plus, les Argentins n'ont pas encore vraiment convaincu. Ils auront éprouvé des difficultés à émerger dans chacune de leurs rencontres. Bosniens et Iraniens peuvent en témoigner. Ces derniers s'affrontaient hier et ce sont les coéquipiers de Dzeko qui l'ont emporté (3-1).

 

Les affiches des huitièmes de finale, décidées hier, sont donc:

– France – Nigéria

– Argentine – Suisse

 

Hier

Groupe E:

Honduras – Suisse: 0-3

Equateur – France: 0-0

Groupe F:

Nigéria – Argentine: 2-3

Bosnie-Herzégovine – Iran: 3-1

 

Aujourd'hui

Groupe G:

Portugal – Ghana (18h)

Etats-Unis – Allemagne (18h)

Groupe H:

Algérie – Russie (22h)

Belgique – Corée du Sud (22h)

Sur le même sujet
Plus d'actualité