Diablement bons!

Tout le monde attendait la Belgique au tournant dans ce 1/8e de finale face aux USA. Un virage admirablement bien négocié par nos Diables.

1133723

La fête peut se poursuivre, les Belges sont en quarts de finale. Et c'est amplement mérité au vu de la rencontre d'hier. Les hommes de Marc Wilmots, décriés à cause de leur niveau de jeu depuis le premier match, ont fait taire les critiques. Ils ont tout simplement surclassé les Américains. Avec leurs 38 tirs dont 27 cadrés, plus personne ne peut les accuser de pratiquer un football soporifique.

Malgré tout, la décision a mis du temps à se dessiner. Et, au final, on peut quand même regretter d'avoir dû aller aux prolongations pour se défaire de cet adversaire. Le gardien US, Tim Howard, a  certes multiplié les arrêts. Mais il faut bien dire que les essais belges étaient souvent stéréotypés, à ras de sol et donc faciles à sortir pour ce gardien aux jambes et bras interminables.

Ce sont finalement De Bruyne et Lukaku qui ont trouvé l'ouverture, dans la première prolongation, avant que Green n'entretienne le suspense jusqu'au terme de la rencontre. Une fois de plus, les changements de Willie ont été judicieux. Le système est parfaitement rôdé et chaque joueur a rempli sa tâche avec soin et talent, à l'image d'un Eden Hazard, auteur d'un formidable boulot offensif et défensif.

Ce samedi, à 18h, ce sera donc la mythique Argentine qui se dressera devant nos Diables. La troupe à Messi a une nouvelle fois attendu les derniers instants (118e, Di Maria sur un service de Messi) pour éliminer son courageux adversaire du jour, la Suisse. L'affiche face à la Belgique va donc valoir son pesant d'or. Ces deux nations sont des spécialistes des fins de matches et disposent d'atouts techniques enthousiasmants.

L'Argentine part avec les faveurs des pronostics malgré son niveau de jeu un peu décevant depuis le début du Mondial. Des Belges outsiders, c'est une première dans cette Coupe du monde. Mais une fois les huitièmes de finale passés, les espoirs les plus fous sont permis. D'autant qu'un brin de pression vient de s'envoler puisque arriver en quarts est déjà une belle réussite. Savourons donc ce Mondial comme il se doit et laissons les Diables faire ce qu'ils font de mieux depuis quelques mois: nous régaler!

 

Hier 

Argentine-Suisse : 1-0 ap. prol.

Belgique-Etats-Unis : 2-1 ap. prol.

 

¼ de finale – Samedi 18h 

Argentine – Belgique

Sur le même sujet
Plus d'actualité