Devoir d’enquête se penche sur l’affaire Hissel

L'ex-avocat des parents de Julie et Mélissa avait des penchants pédophiles. Son fils a tenté de le tuer. Retour sur ces deux affaires.

34237

En ce funeste mois d'août 1996, lorsque Marc Dutroux est arrêté, l'avocat Victor Hissel devient un personnage médiatique. D'abord adulé pour son rôle de conseil auprès des parents Russo et Lejeune, il tombe ensuite de son piédestal: en février 2008, il est inculpé pour détention d'images pédopornographiques sur son PC. Son fils Romain se fait connaître, pour sa part, le 9 avril 2009 lors de sa tentative de parricide. La justice a depuis délivré son verdict. Le père est condamné à dix mois de prison ferme. Son fils vient, en revanche, d'être acquitté. Devoir d'enquête revient sur ces affaires dans un magazine divisé en deux volets: l'un consacré à Romain Hissel, l'autre à son père.

Un dispositif qui a le mérite de la clarté. Parce que, dans les faits, comme pour la plupart des pères et fils, il est difficile de dissocier leurs histoires. Au moment d'expliquer pourquoi il a porté une dizaine de coups de couteau au cou et au thorax de son père, dans le but avoué de le tuer, Romain Hissel fait craquer le vernis qui entourait la réputation de l'avocat. C'est parce que ce dernier allait se remettre en ménage avec une nouvelle compagne et que le fils voulait éviter qu'il ne fasse souffrir de nouveaux enfants, comme lui-même, victime des violences physiques et verbales de son père. Un pas plus loin dans la confession, le fils a également parlé de voyeurisme et d'un viol commis par Victor Hissel sur son frère trente ans plus tôt. Romain a, finalement, été acquitté au motif de démence passagère. En réalité, c'est toute cette histoire qui est folle. Et glauque.

1er juin: La Une 20h20 – Devoir d'enquête: L'affaire Hissel

Sur le même sujet
Plus d'actualité