Devoir d’enquête: Petits meurtres entre amies

Marie-Ange, Sabrina et Nathalie: un trio amoureux à l'origine d'un drame sordide.

220983

La Gaume, surtout célèbre pour son microclimat et son orval, est désormais également connue pour avoir été le théâtre d’un fait divers particulièrement sordide. Le 10 février 2008, des kayakistes découvrent, dans la Semois à Chiny, le corps de Cindy Claude.

Le cadavre flotte, les mains attachées sur son ventre par une grosse corde. Cette citoyenne de 34 ans, domiciliée à Saint-Mard (Virton), n’avait plus donné signe de vie depuis dix jours à sa famille. Après une enquête un peu fastidieuse, les enquêteurs finissent par arrêter un trio de jeunes femmes également domiciliées dans la région, à Bleid exactement: Marie-Ange Géris, sa compagne Sabrina Tarabet et une amie qui vit chez ce couple, Nathalie Pleugers.

À l’issue du procès qui se tient fin 2010 devant la cour d’assises d’Arlon, les faits sont éclaircis: le trio d’amies s’était rendu chez la victime pour deux raisons. De un, lui réclamer les 25 euros de cannabis qu’elle devait à sa dealeuse, Marie-Ange, et au passage lui voler son ordinateur portable. Mais aussi pour lui filer une belle trouille. Surtout dans le chef de Sabrina qui trouve que cette fille tourne un peu trop autour de sa petite amie. Les peines tombent: perpétuité pour Marie-Ange Géris, vingt ans pour Sabrina Tarabet et, un an plus tard parce qu’elle a dû être rejugée pour vice de procédure, cinq ans pour Nathalie Pleugers.

Au-delà des faits bruts, l’enquête d’André Chandelle revient sur le profil psychologique des trois accusées: parcours de vie brisés, toxicomanie, manipulations amoureuses, pornographie et prostitution… À quel point ces éléments peuvent-ils expliquer, sans pour autant pardonner, le meurtre? Une plongée étouffante dans un univers de misère sociale et surtout affective. Juste là, à côté de chez nous.

Sur le même sujet
Plus d'actualité