Devoir d’enquête: Faut-il brûler Michelle Martin?

Le magazine propose de revoir le portrait de Michelle Martin et s'interroge sur la disparition d'Estelle Mouzin. Deux histoires tragiques.

869237

En laissant mourir Julie et Melissa dans la cave de Marc Dutroux, Michelle Martin est devenue la femme la plus détestée du pays. Après 16 ans de prison, sa libération conditionnelle a enflammé l’opinion publique.

Pour la troisième fois, Devoir d’enquête dresse le portrait de cette femme qui inspire le mépris et le dégoût au sein de la population. Pour réaliser ce reportage, les journalistes se sont basés sur une lettre écrite par elle-même, il y a 4 ans. "Mais ses mots sont-ils sincères ou simulés? Il est en tout cas important de les confronter à des avis de professionnels et témoins directs", explique Malika Attar.

Mais qui Michelle Martin est-elle vraiment? Une femme fragile, amoureuse d’un mari pervers ou une criminelle dangereuse et sans scrupule? "L’objectif de ce reportage n’est pas de répondre à cette interrogation ni de remettre en question une vérité judiciaire mais d’amener des éléments de réflexion", précise la journaliste.

En deuxième partie d’émission, le magazine d’investigation propose une enquête exclusive et inédite sur l’affaire Estelle Mouzin.

La disparition de la petite fille, il y a 10 ans, a chamboulé la France. Que s’est-il passé ce jour-là à la sortie de son école de Guermantes? La fillette, âgée de neuf ans, est aperçue une dernière fois devant une boulangerie.

Et depuis, plus rien. "Aucun élément, aucune trace, personne n’a rien vu, ni rien entendu. Cette histoire reste un mystère, résume Jean-Marc Bloch, qui dirigeait l’enquête à la PJ de Versailles. Dix ans après, on n’en sait pas plus qu’au premier jour." Beaucoup de pistes se sont révélées infructueuses, mais l’une d’entre elles semble se démarquer… et implique de près le tueur en série Michel Fourniret.

Sur le même sujet
Plus d'actualité