Devoir d’enquête: Alicia ne reviendra plus

Retour sur le meurtre présumé d'Alicia Damoiseaux par Samuel Weertz. Deux jeunes gens jusque-là sans histoire.

29855

Le dimanche 22 août 2010 restera un jour noir pour les habitants de Stavelot, plus particulièrement pour la famille Damoiseaux. Ce jour-là, le corps sans vie d'une jeune citoyenne de la petite ville, Alicia (16 ans), est retrouvé à Liège dans la cave de l'immeuble où habitait Samuel Weertz (19 ans). Conclusion dramatique d'un épisode de vie bien banal. Le vendredi soir, Alicia et sa meilleure amie Marine quittent Stavelot pour rejoindre Liège et son fameux Carré où elles devaient participer à une fête d'anniversaire. La soirée passe et dans le dernier bar qu'elle fréquente, la Stavelotaine fait la connaissance de Samuel. Elle donne rendez-vous à son amie à la gare des Guillemins, pour prendre le train de 8 heures, avant de raccompagner son nouveau cavalier. C'est la dernière fois qu'Alicia est vue vivante.

Quelques heures plus tard, Marine n'a aucune nouvelle d'Alicia. Contacté, Samuel prétend qu'en chemin, elle a fait demi-tour et n'est jamais arrivée jusque chez lui. Il dira la même chose quelques heures plus tard à la maman d'Alicia. Avant de donner une autre version une fois que la police l'arrêtera: une dispute se serait terminée par une chute fatale et accidentelle d'Alicia dans l'escalier de l'immeuble. Les enquêteurs et la famille de la victime n'y croient pas. Des éléments comme l'autopsie ou l'attitude de Samuel ne collent pas. Mais ne comptez pas sur le reportage de Françoise Berlaimont pour en savoir plus. Celui-ci vaut surtout pour les différentes interviews des proches des deux protagonistes, retraçant les faits et dessinant le portrait de deux jeunes gens "sans histoire" et appréciés de tous. Ni plus, ni moins.

4 mai: La Une 20h25 – Devoir d'enquête: Alicia ne reviendra plus

Sur le même sujet
Plus d'actualité