A découvrir: Après le 20 heures, c’est Canteloup (TF1 20h35)

Voix des Guignols de l’info et imitateur chez Drucker, Nicolas Canteloup débarque sur TF1 pour un mini-JT satirique.

64670

TF1 se piquerait-elle d’impertinence? C’est en tout cas l’ambition, comme son nom ne l’indique pas du tout, de la nouvelle pastille quotidienne proposée par la chaîne, Après le 20 h, c’est Canteloup. Un titre plat et purement informatif pour une émission qui promet pourtant une vision satirique de l’actu du jour, passée au crible de l’imitateur Nicolas Canteloup.

Initialement proposée à France 2, l’idée était, à l’approche de l’élection présidentielle française, de composer avec Laurent Ruquier une revue de presse parodique, sur fond d’images détournées. Finalement refusé par France 2, le projet a donc trouvé preneur chez sa concurrente privée. Dans le rôle de l’invité, Canteloup devrait rependre, peu ou prou, le concept de sa Revue du presque sur Europe 1, fondé sur les imitations de personnalités qui font son succès. Face à lui, Nikos Aliagas – avec qui il partage déjà l’antenne de la radio – jouera les intervieweurs. Durant cinq minutes chrono, le duo compte ainsi offrir, après le très sérieux JT de Laurence Ferrari, un regard un peu plus caustique sur ceux qui font l’information.

Ça vous rappelle quelque chose? À Canal + également! La chaîne cryptée n’apprécie pas vraiment cette concurrence, déloyale mais contractuellement autorisée, de celui qui a rejoint l’équipe des Guignols de l’info en 1993. Et chercherait à pousser Canteloup à la démission. La nouvelle recrue de TF1 ayant déjà perdu son fauteuil de chroniqueur dans Vivement dimanche prochain pour cause d’infidélité à France 2, on lui souhaite de ne pas rater le tournant. Et avouons-le, l’irrévérence n’étant pas franchement dans les gènes de TF1, on est curieux de voir à quoi ressemblera ce nouveau rendez-vous. Vivement ce soir!

10 octobre – (TF1 20h35): Après le 20 heures, c’est Canteloup

Sur le même sujet
Plus d'actualité