Dans la fièvre des années 20: Paris, capitale de la fête

"Si vous avez la chance d’avoir vécu jeune homme à Paris, où que vous alliez pour le reste de votre vie, cela ne vous quitte pas, car Paris est une fête" écrivit Hemingway en se remémorant ses années parisiennes, celles du début des années 20 que l’histoire qualifiera de folles.

1350073

Après l’insolente Berlin et avant de se pencher sur Vienne la Rouge (le 6 mai), Arte ausculte la fièvre parisienne. Tenues de "Coco", frasques de Fitzgerald, démarches surréalistes et bals nègres de Joséphine Baker rythment une capitale en quête d'avant-garde sur des notes de jazz ou de Darius Milhaud. Car si Paris est une fête, elle est aussi une bande-son confiée pour ce documentaire à Alexandre Tharaud. Dans la tradition du Bœuf sur le toit, le pianiste français fait swinguer images d’archives et vues contemporaines entre fox et charleston.

Sur le même sujet
Plus d'actualité