Cyclo-cross: championnat de Belgique

Aussi spectaculaire que télévisuel, le cyclo-cross poursuit son essor.

1260995

Difficile de bien s’en rendre compte d’ici, mais en Flandre, la moyenne des audiences du cyclo-cross dépasse régulièrement le million de spectateurs. Un succès phénoménal qui, sur la VRT, dure depuis des années. Agréable car courte (environ une heure) et dynamique, la discipline, plus moderne que ses labourés (prairies) ne le laisseraient paraître, s’adapte en fait parfaitement à son époque et au format télévisuel. On comprend donc l’intérêt croissant qui existe au sud du pays pour ce sport, plusieurs épreuves (Dottignies, Francorchamps, Namur) s’étant développées ces dernières années, attirant un public non négligeable, tant sur place que devant la télé: la RTBF a pu le constater il y a quelques semaines, avec une audience record pour l’épreuve namuroise.

Organisés ce week-end pour la 96e fois, les championnats de Belgique, qui s’arrêtent cette année à Erpe-Mere, souvent ont été dominés par les mêmes coureurs. Depuis la création de l’épreuve en 1910, seuls 21 d’entre eux ont réussi à inscrire leur nom au palmarès. Dont Roland Liboton (10 titres – consécutifs! – entre 1980 et 1989) et bien sûr, Sven Nys (9 titres depuis 2000). Vieillissant mais toujours en activité, ce dernier, surnommé le CanniBaal en référence à Merckx, fait d’ailleurs partie des six des dix coureurs belges du Top 10 mondial, nos représentants dominant clairement les hostilités, juste devant les Hollandais mais loin devant les Allemands, les Français ou les Américains. Kevin Pauwels et Wouter Van Aert, deux des meilleurs Belges du moment, seront d’ailleurs grands favoris pour truster un premier sacre national. Bref, comme souvent, notre championnat, vu son niveau particulièrement relevé, servira d’apéritif idéal au mondial. Celui-ci se tiendra dans trois semaines à Tabor, en Tchéquie.

Plus d'actualité