Culture Tracks: Santigold, une fille en or

C'est un nouveau menu coloré que nous concocte la chaîne culturelle. À côté de reportages sur les femmes supportrices ultras, sur Nelly Furtado et sur les surfaits XX, Tracks a la bonne idée de dresser le portrait de Santi White, alias Santigold, dont l'hédoniste Disparate Youth nous a tous rendus de bonne humeur cet été.

500897

Fille rebelle d’un avocat du barreau de Philadelphie, Santi réinvente sur son dernier album "Master Of My Make-Believe" la notion de sono globale en malaxant – comme sa copine M.I.A. – funk, punk, hip-hop, dance-hall et street pop.

Après sa prestation remarquée au festival Pukkelpop, Santigold revient ici sur son parcours et explique sans langue de bois sa manière de concevoir la musique de demain, loin des compromis et des codes. Une fille qui en a…

Sur le même sujet
Plus d'actualité