[CULTURE] Hep Taxi! Mazarine Pingeot

près une enfance que l'on connaît, passée entre les mailles des secrets, les mailles du pouvoir et les vœux de silence, Mazarine Pingeot a choisi de guérir ses maux par les mots. 

1189263

La formule est légèrement éculée, mais elle ne s'adapte que trop bien à la bibliographie de la "fille de l'autre", où l'on trouve principalement des histoires de souvenirs, d'ombres, de famille, de lumières soudaines et de nouveaux départs. Bien sûr, pour mieux nous contredire, son onzième roman s'appelle Les Invasions quotidiennes et, pour une fois, la dame y sort la carte de l'humour, auscultant le parcours d'une mère divorcée qui, à 40 ans, refuse de faire une croix sur le grand amour. Un récit ni vraiment autobiographique, ni vraiment romancé, dont elle revendique l'autodérision dans le taxi de mister Colin, ce mardi. – N.B

Sur le même sujet
Plus d'actualité