Crime d’état

Le 30 octobre 1979, le corps de Robert Boulin, alors ministre du Travail et de la Participation sous la présidence Giscard d’Estaing, est retrouvé gisant dans un étang de la forêt de Rambouillet, près de Paris. 

753975

La police judiciaire conclut rapidement (trop?) à un suicide: l’homme, meurtri par des rumeurs de malversations, se serait noyé… dans cinquante centimètres d’eau. Malgré les incohérences et manquements de l’enquête, la thèse de l’assassinat, défendue par la famille, se solde par un non-lieu.

Pour le scénariste et réalisateur Pierre Aknine en revanche, le doute n’est pas permis. Le titre de cette fiction l’affirme sans ambages: il s’agit là d’un crime d’Etat. Un crime lié au système RPR – Boulin aurait constitué des dossiers sur un éventuel financement occulte du parti – et à son chef Jacques Chirac.

Aussi gonflé dans son parti-pris qu’efficace dans sa réalisation, ce téléfilm à charge sera suivi d’un débat dans l’émission Ce soir (ou jamais!); histoire sans doute, pour France 3, de rappeler qu’il ne s’agit là que d’hypothèses…

Sur le même sujet
Plus d'actualité