Crapuleuses

Entre sourire tendre et moue boudeuse, Violette est une ado comme les autres. 

814917

Un peu plus râleuse que d’habitude, tout de même, lorsque ses parents, après la naissance du petit frère, décident de quitter les beaux quartiers parisiens pour la banlieue. Dans l’établissement scolaire qui l’accueille désormais, l’élève brillante détonne, subit les brimades, puis les coups.

Jusqu’au jour où elle se rapproche de Sabine, grande gueule attachante à la tête d’un petit gang de filles. Par loyauté envers cette nouvelle amie, pour se faire accepter et échapper au statut de victime, Violette décide alors de rejoindre leur bande, "Les crapuleuses".

Elle y découvre le goût de l’interdit, le sentiment de puissance… et la violence, gratuite et sans fin. Avec une grande délicatesse, la réalisatrice et scénariste Magaly Richard-Serrano décortique la brutale sortie de route d’une ado prise dans un engrenage infernal et le phénomène, troublant, de la violence chez les jeunes filles. Une fiction sociale au goût amer, parfaitement interprétée.

Plus d'actualité