Coûte que coûte: Les Chips

Les chips font partie des aliments qui font fureur chez les consommateurs belges. A tort ou à raison?

698737

Qui ne s’est jamais enfilé un paquet de chips bien croustillantes devant une bonne petite série ou devant le film du vendredi soir?

On a tous, ou presque, eu ce plaisir coupable au moins une fois dans sa vie. Il faut dire que c’est plutôt difficile de résister à l’appel de ces succulents pétales de pomme de terre frits. En la matière, les Belges ont en tout cas bien du mal à ne pas succomber à la tentation. La preuve avec ces chiffres plutôt révélateurs…

Chaque année, ce sont près de 26.000 tonnes de chips qui sont consommées dans les foyers belges. On parle donc de 2,5 kilos par personne, c’est moins que chez nos amis anglais mais ça représente tout de même une sacrée consommation.

Période de fêtes oblige, on risque de retrouver ces délices salées, riches en calories sur la majorité des tables lors des apéros. Mais avons-nous raison de les convier aux festivités?

Trop grasses et pas top pour la santé, les chips traînent une sale réputation derrière elles. Une mauvaise image que le marketing a tenté de faire oublier en leur donnant une nouvelle vie. Dans les rayons des supermarchés, les arômes les plus surprenants se font concurrence.

Des goûts tels que "Bicky", vinaigre balsamique ou moutarde ont fait leur apparition aux côtés des chips traditionnelles au sel et au paprika. Ce soir, vous verrez aussi que des fabricants venus d’outre-Manche se vantent de proposer des chips haut de gamme répondant aux exigences de santé. Chips aux légumes ou allégés, qu’en est-il vraiment?

Aussi bonnes qu’elles puissent paraître, vous apprendrez également que le pouvoir addictif des chips n’a rien de naturel… Après avoir vu ce reportage, pas sûr que vous viderez vos paquets de chips de la même façon qu’avant!

Sur le même sujet
Plus d'actualité