Coûte que coûte: l’épice la plus chère du monde

Son prix au kilo peut atteindre les 30.000 €. Pour cette simple raison, le safran est surnommé l'or rouge. Sa production ne frise que les 300 tonnes annuelles, principalement issues du Moyen-Orient et du sous-continent indien.

922579

 La raison de cette rareté est la difficulté d'extraire de cette plante les stigmates porteurs d'arômes. Tout se fait donc manuellement, pour perpétuer une quête de goût qui remonte à plus de cinq mille ans. Coûte que coûte et Philippe Malherbe, son présentateur, ne s'intéressent pas uniquement au tarif exorbitant de l'or rouge. L'épice est si rare que le safran frelaté a envahi le marché, faisant la joie des escrocs de tout poil. L'émission de ce soir tente de discerner l'arnaque du bon plan. Quant à la Belgique, le safran y a la cote. Sa production a d'ailleurs été récemment lancée à un niveau professionnel en Hesbaye et en Gaume. – Q.N.

Sur le même sujet
Plus d'actualité