Coupe du Monde : Un air de déjà-vu

Comme en 1986 et 1990, l'Argentine et l'Allemagne se retrouvent ce soir pour la finale de la Coupe du monde, dans le Maracaña. Une confrontation explosive, où le spectacle sera au rendez-vous 

1143259

L'Allemagne a l'habitude des grands rendez-vous. Encore toute auréolée de son imposant succès face au Brésil, la Maanschaft se la joue détendue, comme le laisse entendre Joachim Löw, l'entraîneur: "Je n'ai pas peur. L'Argentine joue bien et est bien organisée. Mais je sais que si on arrive à imposer notre jeu, on va gagner".

En cas de victoire ce soir, les Allemands écriraient une belle page d'histoire. L'Allemagne serait la première nation européenne à remporter une coupe du monde jouée en Amérique du Sud.

Du côté argentin, on sent que la pression monte. Hier, Lionel Messi lui-même écrivait sur sa page facebook: "Demain nous jouerons le match le plus important de notre vie pour notre pays".  Il est vrai que si les Argentins venaient à remporter ce trophée, ce serait une gifle de plus pour le Brésil, ennemi juré de l'Albiceleste.

 

Le Brésil à terre

Hier soir justement, le Brésil défiait les Pays Bas dans la petite finale. Menés 2-0 à la mi-temps, les hommes de Scolari n'ont pas eu les ressources nécessaires pour contrer les Oranje et se sont finalement inclinés 3-0. Le pays le plus titré quitte donc "sa" Coupe du monde par la toute petite porte. 

Sur le même sujet
Plus d'actualité