Complément d’enquête: Gérard Depardieu

"La France est triste",déclarait, il y a quelques semaines, Gérard Depardieu depuis la cuisine de sa maison de Néchin.

836673

Cette interview-surprise donnée à la chaîne locale No Télé a une nouvelle fois amusé les médias. Depuis l’annonce de son exil fiscal belge, la France s’émeut, s’énerve, se moque de son "Gérard" national.

L’acteur populaire cristallise l’humeur ambiante causée par la crise économique. Mais sa réalité n’est pas celle du commun des mortels. Ses détracteurs s’agacent de son manque de patriotisme, de ses excès notoires et de ses amitiés sulfureuses avec Poutine, Castro et Kadyrov.

Ses défenseurs mettent en avant une personnalité complexe. Ce soir, ce n’est pas un numéro d’Un jour, un destin qui lui est consacré, mais celui du magazine d’investigation Complément d’enquête. Car oui, Gérard Depardieu est à la fois un sujet de société et un sujet économique.

Sur le même sujet
Plus d'actualité