Cervin 1865: une première tragédie

La première ascension du mont Cervin réunit tous les ingrédients pour happer les fans de montagne: éléments hostiles, héroïsme et insondables mystères des sommets.

1329653

Voici cent cinquante ans que l'expédition franco-anglaise a vaincu les 4478 mètres de pics alpins. Ce mont Cervin réputé infranchissable n'a pourtant pas dit son dernier mot. Car la descente en est meurtrière (sans vouloir vous spoiler). Sur sept alpinistes, il n'en restera que trois à l'arrivée. Le jeune Douglas Hadow, noble britannique, perd l'équilibre sur le chemin du retour et entraîne dans sa chute trois de ses compagnons. L'histoire pourrait en rester là, tragique mais, hélas, relativement banale chez les grimpeurs. Sauf que… A l'arrivée, le récit des trois rescapés sème le trouble. Les langues vont bon train. La thèse de l'accident prévaut mais, en coulisses, on suspecte les compères, on plaide leur responsabilité dans le drame. Et, très vite, on parle de meurtres ou de sabotages. L'on ne saura jamais le fin mot de l'affaire. Le Cervin garde ses secrets… L'aventure devient mythique, surtout qu'elle conduit la reine Victoria elle-même à interdire aux aristos anglais de profiter de l'ivresse des cimes (authentique!). Pourtant, aujourd'hui, ce documentaire allemand tente d'y voir clair. En costume d'époque et équipements vétustes du dix-neuvième, une équipe de pros reconstitue l'événement. Ils affrontent le sommet, dans les mêmes conditions que les aventuriers d'autrefois. Elucideront-ils l'énigme du Cervin? Réponse ce soir. Après ces 107 minutes captivantes, il ne nous restera plus qu'à finir la soirée dans la bibliothèque, à la recherche de Premier de cordée.

Sur le même sujet
Plus d'actualité