Cérémonie internationale du 70e anniversaire de la libération d’Auschwitz

Il y a 70 ans, le 27 janvier 1945, l’armée soviétique a ouvert les portes du camp d’Auschwitz-Birkenau, libérant quelque 7.000 prisonniers.

1259397

Pourtant, dans la mémoire de ceux qui l’ont vécu, cette libération est loin d’être un moment de joie. Comme le raconte dans son livre Ida Grinspan, invitée de Marie Drucker pour cette édition spéciale, les survivants gardent un horrible souvenir de ce mois de janvier 1945. Avant d’arriver à Auschwitz et de retrouver leur liberté, les déportés ont été contraints de marcher sans relâche, jour et nuit, sans dormir ni manger. Beaucoup sont morts d’épuisement, à seulement quelques jours de la fin du cauchemar. Et même après la libération, la liste des morts de dénutrition, d’épuisement, de maladie a continué à s’allonger. Mais à cause de la propagande, la libération a été dénaturée, mal relatée, fantasmée. 70 ans après, il est temps de la raconter sans artifice. – L.M.

Sur le même sujet
Plus d'actualité