Ce soir sur RTL-TVI: un docu sur les Greffes et dons d’organes

Attente, angoisse, excitation… Cinq demandeurs d’organe suivis avant, pendant et après le providentiel passage sur le billard.

63816

En France, 14.000 personnes attendent actuellement un don d’organe. Parallèlement, les incidents vasculaires cérébraux représentent la troisième cause de décès dans l’Hexagone, après les incidents cardiovasculaires et les cancers. Quand le cerveau lâche, les autres organes restent disponibles pour une transplantation, à condition que le donneur potentiel ne se soit pas déclaré contre. S’ensuit alors une course contre la montre. La famille endeuillée doit donner un ultime accord.

En coulisses, une unité spéciale de coordination entre hôpitaux s’active pour trouver des receveurs compatibles. Une fois l’élu trouvé, des chirurgiens extraient d’un corps maintenu en vie un foie, des reins, des poumons, un cœur. Hors du corps, une paire de poumons, par exemple, ne reste viable que six heures. Enfermés dans un caisson bleu, sous glace, deux d’entre eux sont destinés à Thibaut, cloué sur un lit d’hôpital parisien, à bout de souffle. Atteint d’une mucoviscidose depuis l’enfance, Thibaut est l'un des héros de Greffes et dons d’organe, la course contre la mort. Un poil trop long, jouant avec une certaine exagération sur le pathos, ce documentaire, caméra vissée à la réalité clinique, parvient pourtant à nous immerger dans un monde inconnu.

"C’est magique", dit un chirurgien du cœur qui voit, à même la table d’opération, le nouveau cœur d’un sexagénaire rebattre. Du fond du fauteuil, on acquiesce, fasciné. Mais derrière le miracle de la greffe, les infections et les rejets menacent. Alors, la mère de Chloé, petite Calédonienne en rade depuis des mois dans un hosto parisien, glisse à sa fille, juste avant sa greffe de foie: "Si tu l’acceptes, tu verras, tout ira bien".

2 octobre – RTL-TVI 22h05: Greffes et dons d'organes, la course contre la mort

Sur le même sujet
Plus d'actualité