Ce soir sur La Une: L’amour au bureau

Amour et boulot ne font jamais bon ménage. Mais 40 % d'entre nous ont quand même essayé.

31822

C'est ce qu'on appelle une irrésistible tentation. Malgré les lourdes conséquences éventuelles, les hommes et les femmes sont incapables de calmer leurs pulsions lorsqu'ils vont travailler. Que les honnêtes gens ne s'offusquent pas tout de suite: on ne parle pas forcément d'adultère ou de "petit coup vite fait dans l'ascenseur". Mais environ 40 % des Belges ont déjà, au moins une fois dans leur vie, mélangé le travail et les relations intimes. C'est beaucoup et pourtant, ça reste tabou. Mais il n'y a rien de plus normal: les gens qui travaillent ensemble, se côtoyant toute la journée dans des espaces à la fois ouverts et confinés, ont quelque chose en eux qui les fait frissonner.

L'amour au boulot est-il un frein ou un moteur à la productivité de l'entreprise? C'est l'une des questions suggérées par le documentaire français diffusé ce soir sur La Une, qui donne la parole aussi bien à des managers qu'à des salariés du cœur. Ils parlent de sexe et de passion, de pulsion ou de déraison. Certains ont trouvé l'âme sœur, tandis que d'autres ont récolté les fruits amers de leur tentation: ragots, règlements de comptes, jalousies ou même licenciements. Les chiffres parlent d'eux-mêmes: sur cent histoires, seule une se transforme en conte de fées.

Entre le fantasme et la réalité, il y a toujours ce foutu chemin bourré d'obstacles, où les émotions en voient de toutes les couleurs. C'est bien connu: lors de la signature d'un contrat, les ressources humaines n'évoquent jamais l'étrange caractère du patron ou la délicatesse des stagiaires. On ne précise jamais à personne, non plus, que Cupidon adore prendre son cappuccino près des machines à café du monde entier.

16 mai: La Une 22h00 – L'amour au bureau

Sur le même sujet
Plus d'actualité