Ce soir sur La Une: Ce jour-là: 16 février 1966, les femmes se libèrent

On attribue souvent la libération féminine au mouvement de Mai 68. Ce n’est pas tout à fait faux, mais ce n’est pas entièrement vrai. Si une grande partie de la bataille a été gagnée grâce aux pavés, des signes avant-coureurs ont pu être observés un peu partout dans le monde.

54626

C’est le cas en Belgique où, au mois de février 1966, les ouvrières de la Fabrique nationale d’armes de Herstal décident de se mettre en grève. Leur revendication: "À travail égal, salaire égal." Douze mois de dialogue seront nécessaires pour apaiser la tempête féminine dans ce creuset de la virilité armée. Plus tard, ce sont l’avortement et la contraception qui vont être accrochées au drapeau. Là encore, les choses vont bouger très lentement, faisant chaque fois accoucher les réformes dans la douleur. Élodie de Sélys nous raconte la longue histoire de cette grande marche qui a conduit les femmes vers la liberté salariale, sociale, mais aussi sexuelle. Bien sûr, si la bataille était tout à fait gagnée, ça se saurait…

Magazine Ce jour-là: 16 février 1966, les femmes se libèrent La Une 20h15

Sur le même sujet
Plus d'actualité