Ce soir sur France 2: Justice, une des meilleures séries judiciaires américaines

Malgré une seule et unique saison, Justice est l'une des meilleures séries judiciaires américaines.

36938

Après Boston Justice et Blind Justice, voici Justice… Encore une énième série judiciaire? Oui. Sauf que cette fois-ci, c’est Jerry Bruckheimer qui s’y colle. Et le producteur de Flashdance, Top Gun et des trois Pirates des Caraïbes déploie un arsenal hollywoodien à la hauteur de sa réputation. À commencer par une mise en scène ultra-dynamique qui enchaîne les séquences filmées à l’épaule et les plans cinématographiques. Le tout entrecoupé de flashs d’infos et d’extraits d’émissions judiciaires. À en perdre haleine. Sans oublier un casting irréprochable qui aligne quelques très bons seconds couteaux comme Eamonn Walker (Oz), Kerr Smith (Dawson) ou encore Victor Garber (Instincts criminels).

Mais l’originalité de la série réside essentiellement dans sa trame et son découpage. Si ce feuilleton s’immisce dans les coulisses de la justice américaine, c’est pour en décomposer chaque rouage. Des premières reconstitutions réelles ou virtuelles à la sélection du jury en passant par le scan des dossiers à la recherche de mots-clés. Premiers témoignages, interventions des experts, plaidoyers, verdict…, toutes les étapes d’un procès sont passées au crible. Sans oublier de conclure chaque épisode par la scène de crime en question. Façon Columbo, mais à l’envers.

Reste que malgré ses nombreux atouts qui renouvellent le genre de la série judicaire, ce show d’envergure n’a pas eu le succès escompté. Et le dernier épisode de cette première saison n’a été suivi que par 6 millions de fidèles. Soit la moitié de l’audience glanée par la série phare de l’époque: Prison Break. Justice ne sera donc pas reconduit pour une seconde volée de crimes et d’investigations. Il faut dire qu’avec toutes ces séries judiciaires, on avait fini par en perdre le fil…

A partir du 26 juin: Justice France 2 22h45

Sur le même sujet
Plus d'actualité