Belgique-Turquie: le match de l’année

Les Diables rouges ont à nouveau les faveurs des Belges. Et pourraient même décrocher leur ticket pour l’Euro 2012.

34249

Sortie foireuse de Filip De Wilde et but de Hakan Sükür, l’idole du Bosphore: battus 2-0 par la Turquie, les Diables rouges de Robert Waseige quittent leur Euro 2000 par la petite porte. Dans les travées bondées du Heysel, c’est la désolation. Trop cruel, en effet, car avec les Marc Wilmots, Gert Verheyen et autre Luc Nilis, les Belges n’avaient pas démérité.

Depuis ce pénible 18 juin 2000, des millions de litres de pleurs ont ruisselé. Et depuis 2002, c’est carrément le désert international. Revenus aux affaires, Georges Leekens s’est fixé comme objectif de replacer la Belgique sur la carte du foot mondial en… 2014 (Brésil). L’agenda pourrait toutefois être revu car ses troupes se sont remises à gagner. Loin derrière l’Allemagne, c’est même en position d’outsiders qu’ils aborderont le duel explosif de ce soir face à – tiens, tiens! – des Turcs qui abattent eux aussi une carte hyperimportante dans l’optique de la qualification pour l’Euro 2012.

Leekens a redonné une âme à un groupe qui regorge de talents et qui s’est entouré d’un staff hypercher mais hyperpro. Un Eden Hazard – le petit homme qui vaut 25 millions d’euros – a dû faire banquette lors de la dernière sortie à domicile face à l’Azerbaïdjan. C’est dire si enfiler le maillot national n’est plus donné à n’importe quel joueur! Le public s’est aussi soudain réconcilié avec ses Diables qui n’ont guère craché le feu sous l’ère Vandereycken et Dick Advocaat. La cuvette nationale sera ainsi pleine à craquer et, une fois n’est guère coutume, pratiquement acquise à la cause de Vincent Kompany et ses amis. Même l’Union belge de football, tellement vilipendée ces dernières années, semble transcendée depuis la nomination de papa Georges: moins de 3.000 sésames seulement ont été attribués aux bouillants supporters turcs…

Club RTL 20h10 – Diables rouges: Belgique/Turquie

Sur le même sujet
Plus d'actualité