Belgique – Chypre

Face à Chypre samedi, puis en Israël mardi, les Diables Rouges ont une double occasion de faire remonter leur cote.

1322921

C’était à craindre. Nos valeureux Diables Rouges, en ce début de campagne, ont été confrontés à un phénomène tout à fait naturel chez les sportifs professionnels: le relâchement. D'accord, perdre 4 points sur 6 face à des adversaires largement à notre portée (la Bosnie et le Pays-de-Galles) n’est pas trop alarmant lorsqu’on est versé dans un groupe abordable, d’où deux (voire trois) pays peuvent désormais émerger. Mais il va falloir se rassurer face à Chypre, ce samedi, puis en Israël mardi. D’autant que, manque de pot, plusieurs de nos joueurs n’affichent pas une forme olympique à ce stade de la saison, alors que nos adversaires de la semaine pratiquent, depuis quelques mois, un football aussi chatoyant qu’efficace.

Ouille ouille? Non, quand même pas. L’effectif de Marc Wilmots reste pléthorique, et ce ne sont pas les solutions de rechange qui lui manquent. Puis nos fers de lance, Thibaut Courtois, et Kevin De Bruyne et Eden Hazard surtout, restent très performants dans leurs clubs. De quoi nous laisser espérer le minimum syndical -une victoire et un nul- lors de ces deux rencontres. Et accessoirement faire remonter la cote de notre sélectionneur, récemment critiqué par sa propre fédération, notamment pour avoir exigé un avion plus luxueux (pour le déplacement à Jérusalem) et plus coûteux de 100.000 euros. Le genre de petites polémiques dont on se passerait volontiers…

Alors que la Belgique est pour l’heure quatrième sur six de son groupe, deux victoires assureraient à notre petit pays une place (historique) sur le podium du classement… mondial! Si un jour, on nous avait dit ça…

Sur le même sujet
Plus d'actualité