Automobilisme – GP de Belgique de F1

La mi-saison passée, le plus beau circuit du monde nous promet une course… pétillante.

492283

"Pour moi, c’est l’un des circuits qui ne devraient jamais quitter le calendrier de la F1", affirmait un jour l’ex-champion du monde Lewis Hamilton, vainqueur à Spa-Francorchamps en 2010. Avant lui, de nombreux pilotes y étaient allés de leur petite déclaration d’amour, de Senna à Schumacher en passant par Lauda ou Mansell. "En fait, c’est simple: tous les pilotes aiment rouler à Spa", résumait Fernando Alonso il y a quelques mois. Et l’Espagnol sait de quoi il parle: voilà maintenant une bonne dizaine d’années qu’il se rend à Francorchamps avec la ferme intention de franchir la ligne d’arrivée en tête. Mais il n’y est toujours pas parvenu…

Le taureau des Asturies n’a cependant pas dit son dernier mot. Actuellement au sommet du classement avec 164 points (40 d’avance sur Mark Webber), il figure sur la liste des favoris de cette édition 2012. Ce serait la première fois qu’un pilote espagnol triomphe à Francorchamps. Mais surtout, ça permettrait à Ferrari de grappiller quelques points dans la course au titre des constructeurs, ce qui est loin d’être gagné, vu la saison catastrophique de Felipe Massa.

Quoi qu’il en soit, ce Grand Prix de Belgique arrive après la plus longue pause (5 semaines) prévue au calendrier. Autrement dit, les mécaniciens ont largement eu le temps de gommer les pépins d’une première partie de saison passionnante et on risque d’assister à quelques revirements. Pour suivre tout cela de près, l’itinéraire conseillé passe par la RTBF: la chaîne proposera un programme copieux avec les essais libres du vendredi, les essais officiels du samedi, le warm-up et la course en direct le dimanche. Seul regret: l’absence, cette année, de la fameuse "terrasse" où Gaëtan Vigneron avait pris l’habitude de recevoir quelques invités de marque. Mais on se consolera en rappelant que Francorchamps figurera au calendrier de mister Ecclestone jusqu’en 2015… minimum.

Sur le même sujet
Plus d'actualité