Album(s) d’Auschwitz

Dès la mise en place de la solution finale, les nazis ont veillé à dissimuler leurs monstrueux desseins mais cette volonté d'effacement manifeste n'a pas pu empêcher deux albums photo de parvenir jusqu'à nous.

882529

En 1945, alors qu’elle a pu survivre à Auschwitz, la jeune Lily Jacob retrouve, dans un baraquement situé à 600 kilomètres de là, des photos montrant le "traitement" opéré par les S.S. à l’arrivée d’un train rempli de Juifs hongrois.

Le second album, intitulé Höcker du nom de l’officier nazi qui le possédait, montre un autre aspect, glaçant, de la vie des camps. Tout au long des 116 photos en noir et blanc s’étale le quotidien, presque léger et rigolard, des officiers d’Auschwitz.

Certains flirtent avec de jeunes dactylos, d’autres se relaxent dans une retraite à 20 bornes du camp. Un regard désagréable, mais essentiel, pour comprendre l’atroce quotidien de l’Holocauste.

Sur le même sujet
Plus d'actualité