3e cérémonie des Magritte du cinéma (en clair)

La Belgique est le seul pays européen où le cinéma national ne capte pas suffisamment l’intérêt du public pour que ses entrées se classent juste derrière celles des films américains.

771277

C’est l’une des raisons à l’origine de la création, en 2011, de la Cérémonie des Magritte, le pendant belgo-francophone des Oscars américains et des Césars français.

Cette année, 471 professionnels du cinéma ont voté pour les 69 films en lice, répartis en 19 catégories. Au jeu des nommés, c’est Dead Man Talking qui l’a emporté devant À perdre la raison, Mobile Home et 38 témoins – les quatre longs-métrages en compétition dans la catégorie-reine du Meilleur Film.

À noter encore : durant cette cérémonie animée par le comédien Fabrizio Rongione (un pari!) et présidée par notre compatriote Yolande Moreau, un Magritte d’honneur sera remis à Costa-Gavras.

Sur le même sujet
Plus d'actualité