Le bon petit plan d’Éric Boschman: Vinaigre de pomme

@D.R.
@D.R.
Teaser

La cochonnerie qui orne les assiettes de trop de restaurants depuis les années 90 sous le nom de crème de balsamique n’est que du sirop de glucose, des colorants et des parfums. C’est presque aussi ignoble que la soi-disant huile de truffe! 
 

Pour faire simple - car ce n’est ni l’endroit ni le moment de vous brosser le portrait intégral des ignominies trouvables sur notre marché portant des noms de produits célèbres et n’ayant que cela en commun avec le produit en question -, sachez lire une étiquette. Prenez le temps de vérifier les labels IGP (Indication géographique protégée) ou AOP (Appellation d’origine protégée) qui garantissent l’origine d’un produit. Cela posé, il est de bons produits ne bénéficiant pas de la protection d’une appellation. Mais là, il s’agit de faire confiance à votre palais et à votre capacité à trouver les informations. Le produit du jour vient de Modène, mais ce n’est pas un balsamique. Il s’agit d’un vinaigre de pomme vieilli en barrique de chêne. On prête énormément de qualités à ce produit. Il est parfait pour faire briller les cheveux, il ferait tomber les graisses et diminuer la formation de cellulite, bref c’est magique. Pour l’avoir testé en long drink, dilué dans de l’eau, c’est rafraîchissant, désaltérant, et ça change des sirops sucrés que l’on donne aux gamins. Si vous mettez votre nez sur le goulot de la bouteille, vous y trouverez de la pomme acidulée, une jolie fraîcheur, bref, c’est bien fichu et cela ravivera votre cuisine en deux gouttes. Dernier détail, ce produit s’oxyde, il vit, et devient plus foncé avec le temps, c’est normal. Si vous voulez conserver sa couleur d’origine, consommez-le rapidement.
En vente au prix de 4,99 € chez Delhaize.
 

Plus de Tendances

Les plus lus

Notre Selection